Après des années de croissance, le canal de distribution du Courtage d’assurance a fini par ralentir au profit de canaux plus traditionnels comme la banque mais aussi de nouveaux venus, les Courtiers internet. La crise, combinée à l’habitude prise pas les clients de tout comparer,  incite les assurés à rechercher le meilleur mix prix/produit/services

Nécessitant une forte expertise, les entreprises font confiance au Courtage pour prendre en charge la complexité de leurs besoins. Dans le contexte de ralentissement économique, les entreprises adoptent les mêmes réflexes que les particuliers en matière de recherche d’optimisation de leur poste Assurances. Les assurances des particuliers supportent une forte élévation de la volatilité du client qui n’hésite plus à stopper une relation de plusieurs années pour économiser quelques centaines d’euros par an.

La profession se caractérise par des profils très divers. Une pluralité qui fait sa force. Les changements règlementaires imposent aux Courtiers d’identifier clairement les actions prioritaires à mener. Cela suppose des changements dans l’organisation au quotidien.

Nous assistons à la constitution de Courtiers multi-spécialisés qui n’hésitent plus à céder des pans de leur activité pour se concentrer sur les activités totalement maîtriser et ainsi éviter les risques règlementaires.

Il ne fait pas de doute que dès que l’horizon se sera éclairci, les opérations de croissance externe qui avaient quelque peu marqué le pas ces dernières années, connaîtrons à nouveau une forte activité.

Tout cela ne condamne pas pour autant les petites structures du courtage, lesquelles ont toute leur place dans un marché très ouvert mais qui conserve une forte demande de proximité. Ces structures devront adapter leur offre pour la limiter à ses domaines d’expertise. Cette option permettra d’accroître sa valeur ajoutée vis-à-vis des clients.